Sabbats, Esbats et Autres Célébrations de Sorcières

Sabbats, Esbats et Autres Célébrations de Sorcières – Godmentica

Selon des études universitaires, l’origine du Sabbat des sorcières prendrait sa source dans les célébrations antiques en relation avec les vénérations des divinités du vin, du feu, et de la nuit, telque Bacchus, Dionysos, Vulcain, et le dieu Pan du magicien. (Les bacchanales, les rites Hieros Gamos, etc…)

Vins, musiques, danses, rituels, accompagnaient ces célébrations et conduisant à l’extase mystique, avec comme buts d’être projeté hors de soi dans un état modifié de conscience…

Les célébrations des Sabbats des Sorcières se déroulent dans les périodes qui coïncide aux passages des solstices et des équinoxes ; tandis que les Esbats sont des célébrations en relations avec la pleine lune, on les qualifie « d’appel de la lune ».

Au cours des célébrations des Sabbat, il y a le masculin et le féminin sacré qui sont à l’honneur, c’est-à-dire le soleil et la lune, ou le Dieu et la Déesse ; tandis que lors des célébrations des Esbats, c’est uniquement le féminin sacré qui est à l’honneur, c’est-à-dire la lune, ou la Déesse ; mais bien sur l’énergie masculine n’en est pas du tout exclue…

L’équinoxe correspond à moment de l’année où le soleil se trouve au zénith à l’équateur terrestre, la terre se trouve alors à angle droit, en prenant les pôles avec les rayons du soleil. Le jour et la nuit ont alors la même durée.

Le solstice correspond au moment de l’année où les rayons du soleil touchent la Terre avec l’angle le plus incliné. Le solstice d’été représente la journée la plus longue, et le solstice d’hiver la plus courte.

Ce qui donne dans le calendrier des sorcières :

Samhain (31 Octobre) ; Solstice d’Hiver « Yule » (21 Décembre) ; Imbolc (2 Février) ; Equinoxe de Printemps « Ostara » (21 Mars) ; Beltane (30 Avril) ; Solstice d’Eté ‘Litha » (21 Juin) ; Lughnasadh (1er Aout) ; Equinoxe d’Automne « Mabon » (22 Septembre).

LA CHARGE DE LA DÉESSE

« Ecoutez les paroles de la Déesse Mère, elle qui a été appelée par les hommes, Astarté, Isis, Mélusine, Aphrodite, Cerridwen, Diane, Freya, et également de bien d’autres noms.

Chaque fois que vous désirerez une chose, vous devrez, une fois par mois et de préférence quand la Lune est pleine, vous assembler dans quelque endroit secret et m’honorer, moi qui suis la Reine de tous les Sorciers.

Vous devrez vous assembler, vous qui êtes prêts à entendre les enseignements de la Sorcellerie, mais n’avez pas encore reçu ses secrets les plus cachés, et je vous apprendrais ce qui vous est encore inconnu, et vous devrez être libres de tout esclavage, et en signe de votre réelle liberté vous devrez être nus et vous devrez danser, chanter, vous réjouir, jouer de la musique et faire l’amour.

Et vous ferez ceci en mon honneur, car mienne est l’extase de l’esprit, mienne est aussi la joie sur Terre, car ma loi est d’aimer tous les êtres. Gardez votre idéal le plus haut, tendez toujours vers lui, ne laissez rien vous arrêter ou vous en détourner, car mienne est la porte secrète qui ouvre vers le pays de la jeunesse.

Miens sont la coupe du vin de la vie et le chaudron de Cerridwen, qui est le saint Graal de l’immortalité. Je suis la gracieuse Déesse qui apporte la joie au cœur de l’homme. Sur Terre, j’offre la connaissance de l’esprit éternel et, après la mort, je donne la paix et la liberté et je réunis ceux qui sont partis.

Je ne demande aucun sacrifice ! Car, sachez ! Je suis la Mère de toute vie et mon amour couvre la Terre. Ecoutez les paroles de la Déesse-étoile, elle dont la poussière d’or de ses cheveux brille au firmament, et dont le corps contient tout l’univers !

Je suis la beauté de la Terre verte, et la Lune d’argent parmi les étoiles et les mystères de l’eau, et le désir au cœur de l’homme. Appelles-moi ! Lèves-toi ! Et viens à moi ! Car je suis l’âme de la Nature et donne vie à l’univers.

De moi tout procède et à moi tout doit retourner. Et devant moi, aimée des Dieux et des hommes, laissez ce qu’il y a de plus profond en vous se confondre dans l’extase de l’infini. Que votre cœur se réjouisse lorsque vous me rendez hommage, car sachez-le ! Les actes d’amour et de joie m’honorent !

Pour cela, que la beauté et la force, et le pouvoir et la compassion, l’honneur et l’humilité, l’allégresse et le respect, soient en vous.

Et vous qui pensez me chercher, apprenez que cette quête et ce désir vous seront inutiles et vous ignorez ce mystère : Si vous ne trouvez pas en vous ce que vous cherchez, vous ne le trouverez jamais en dehors de vous ! Sachez-le ! J’étais avec vous depuis le commencement et je suis ce que vous voulez à la fin de votre quête ! »

*Cet enseignement de la Déesse tient un rôle important lors des célébrations magique et initiatique des Sabbats et des Esbats des Sorcières !

Il y a bien sur d’autres célébrations de sorcières, qui en général sont beaucoup plus secrètes et beaucoup moins connues : 

– La célébration de la lune rouge, avec les rites secrets à Lilith.

– Les rites de Cernunos.

– Les célébrations de la magie secrète d’Isis.

– Les célébrations d’Hieros Gamos.

– Le Handfasting, c’est-à-dire le mariage Wiccan.

– Les célébrations qui suivent les rites de passages.

– Le rite de la fabrication du vin de Sabbat.

– L’onguent magique du Sabbat. (Voir le Grand et le Petit Albert)

 

Retrouvez le replay de l’émission Godmentica de Mandala Chakras sur le thème initiatique : « Sabbats Esbats et Autres Célébrations de Sorcières »

Witches Radio

Witches Radio

En ce moment

Titre

Artiste

Background